creative director
IMG_7154_300_72.jpg

Freehand

Critique satyrique de notre société moderne, les rapports humains y sont confrontés à nos croyances, à la vie, à la mort, à la technologie, à l'amour ou encore au sexe. Autant de concepts explorés avec pour personnification : la main.

FREEHAND

2015

Critique satirique de notre société moderne, les rapports humains y sont confrontés à nos croyances, à la vie, à la mort, à la guerre des pouvoirs, à la technologie, à l'amour ou encore au sexe. Autant de concepts explorés avec pour personnification : la main. Elle est symbole de don et paradoxalement de domination. 

Freehand - signifiant "à main levée" en anglais - souligne l'aspect aérien des compositions mais appuie également la notion de peinture numérique puisque réalisée à l'aide d'une tablette graphique, à main levée.

Blanc immaculé. Les cartels incrustés en bas à droite sur les visuels de la série ne sont pas sans rappeler le tableau périodique des éléments chimiques, aussi appelé table de Mendeleïev. Comme une suite imaginaire aux 118 éléments répertoriés, les thèmes abordés sont pointés du doigt et cachent une double lecture symbolique. "Let go" invite à un lâcher-prise généralisé de notre inconscient et des peurs qui nous enchainent. 

Satirical critique of modern society, human relationships are faced with our beliefs, life, death, powers, technology, love or sex. So many concepts explored with an hand for personification. It is symbol of donation and paradoxically domination.

Freehand - meaning "à main levée" in french (understand "hand lifted") - point out the aerial compositions but also supports the notion of digital painting since performed using a graphics tablet, freehand.

Immaculate white. Cartels inlaid at the bottom right on the visual of the series are reminiscent of the periodic table of chemical elements, also called Mendeleev table. As an imaginary continuation of the 118 items listed, the themes are singled out and hide a double symbolic reading. "Let go" invites to letting go of our unconscious and fears that bind us.